Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

21h45 : ce soir, soirée TV, soirée Opéra : "La Traviata", en direct sur France 2.

L'orchestre s'est accordé, les applaudissements fusent dans le Théâtre Antique :  ça y est, la musique naît, ça commence... 

Violetta, "la Dévoyée", entre en scène, champagne à la main : que la fête soit !

Ombre au tableau : Violetta est déjà malade...
Et c'est un amour qui commence entre Violetta et Alfredo Germont...




22h30, fin du 1ier acte, le chef d'orchestre Myung Whun Chung applaudit musiciens et chanteurs, la scène est plongée dans le noir le temps d'un "précipité" : Le deuxième acte commence...

22h35 : L'heure du sacrifice arrive. La dimension dramatique de l'Opéra de Giuseppe Verdi prend corps dans les voix de Violetta et de Giorgio Germong, le père d'Alfredo...


22h43 : "La malheureuse doit perdre tout espoir de se relever", chante Violetta (Patrizia Cioffi, Soprano )...

22h46 : Violetta tombe à genoux, tombe à terre.

Applaudissements intenses dans le Théâtre Antique d'Orange.


L'effroyable dilemne : par amour pour Alfredo, pour éviter que le déshonneur n'accable la famille de son amoureux, Violetta sacrifie leur amour à tous deux. Violetta doit rompre et quitter son amour, Alfredo (Vittorio Grigolo, ténor). Autres temps, autres moeurs. Sacrifice de la courtisane amoureuse.

C'est triste tout ça ;-)

Et dire qu'Alfredo ne saura rien de cette vraie raison du sacrifice...

Tragédie pure.

23h : Douleur d'Alfredo, qui est au supplice de perdre sa douce Violetta...

Alfredo, un genoux à terre...

Applaudissements.

La musique dans toute son intensité.

23h12 : 1/2 heure de pause, consacrée aux répétitions. L'occasion d'entendre la Soprano nous dire combien ce rôle a changé sa vie, et combien ce fut un défi pour elle... Et combien tous sont marqués par l'humanité de l'histoire de cette vie. La vie de Violetta :  "faire des choix !"

On attend la suite de l'opéra, mis en scène ici par Frédéric Bélier-Garcia.

23h33 : retour en coulisses, avant la poursuite de cet acte 2, qui devient plus funeste... C'est que tout ça va très mal finir !
23h40 : L'acte 2 va re-démarrer : "GO"

23h40 : Bal masqué, chez Flora...
La musique est belle, et se donne des airs de fête ! Du rythme...

Alfredo apparaît seul, apparemment désinvolte. Violetta apparaît au bras du Baron Douphol...

Esclandre.

Remord et douleur d'Alfredo à l'idée d'avoir éprouvé du mépris pour Violetta qu'il aime toujours...

"Morte je l'aimerai encore", chante Violetta.



Applaudissements.
Acte III.

Minuit : Violetta est à terre. La musique s'étire, intemporelle.

La maladie...

Bon, je ne vais quand même pas vous "raconter la fin du film" ! Parmi vous lecteurs, certains ne connaissent peut-être pas la fin de cette histoire inspirée de la vie de la courtisane Marie du Plessis. Vie tragique, dont s'inspira Alexandre Dumas pour écrire le livre "La Dame aux Camélias"... Donc, ménageons le suspens...

24h10 : la soprano chante avec toute son âme. C'est sublime. Sa  voix s'envole comme un oiseau...

(Merci France 2 pour tant d'émotions musicales)

Tag(s) : #1.d. ACCORDEON : Concert, Spectacles, Festivals