Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci, merci, et encore merci au Grenoble Jazz Festival

pour ce sublime concert du Roy Hargrove Quintet hier soir mardi 24 mars 2009 à la MC2 à Grenoble(38).

avec :

Roy HARGROVE, trompette
Justin ROBIN, saxophone ténor
Gerald CLAYTON, piano
Danton BOLLER, contrebasse
Montez COLEMAN, batterie.


 

Du nectar. Chaque son coule tout seul à la suite du son précédent. Un délice et un émerveillement constant tout au long du concert. Une cohésion rare entre les musiciens. Un concert exceptionnel.


Merci, merci et encore merci aux organisateurs du Grenoble Jazz Festival (37ième édition),

car ce concert restera gravé comme un moment de grâce

dans la mémoire de tout spectateur présent hier soir : nous avons été émerveillés !




Souvenir du concert, son CD tourne en boucle depuis hier : 


"Earfood " / The Roy HARGROVE Quintet / 2008 / Universal International Music BV :


"I'm Not Sure" 5'46

"Brown" 4'30

"Strasbourg / St Denis" 4'38

"Starmaker" 7'54

"Joy Is Sorrow Unmasked" 4'46

"The Stinger" 4'57

"Rouge" 2'46

"Mr. Clean" 5'51

"Style" 6'35

"Divine" 5'10

"To Wisdom The Prize" 5'43

"Speak Low" 5'16

"Bring It  On Home To Me" 3'00

 

Des titres qui distillent du bonheur...

 

 


En 1987, Wynton Marsalis, de passage dans une université, écoute distraitement l'orchestre des élèves.
Il est alors fasciné par le talent d'un trompettiste débutant, Roy HARGROVE, qu'il encourage à s'inscrire au Berklee College of Music de Boston puis à la New School de New York.Depuis, le musicien est devenu un leader de la scène internationale et cultive une vraie particularité : il est tout aussi connu des fans de rap, soul, hard-bop que des amateurs de jazz.
Ce virtuose compose un univers où l’innovation occupe la première place. Militant du jazz anti-intellectualiste, Roy HARGROVE distille ses manifestes sonores.
Il invente et réinvente les rythmes, le swing… le groove. Il prend une direction… Part dans une autre. Propose des projets toujours originaux, mélangeant, dans une parfaite combinaison des genres, toutes les esthétiques des musiques improvisées.
Cette année, il se produit à la tête d'un quintet plus classique, pour un répertoire qui illustre sa filiation avec les musiciens qu'il a accompagnés : Sonny Rollins, Herbie Hancock, Michael Brecker.
Du jazz instrumental comme il sait si bien le faire tourbillonner, à l'instar d'un John Coltrane ou un Sonny Rollins des grandes heures. Les musiciens créent une atmosphère unique où l’instrument est roi.
Plongée assurée dans une bulle acoustique, hors du temps et des frontières musicales.
Et attention ! Le groove n'est jamais loin !

Tag(s) : #2.c. MUSIQUE : Concert, Spectacles, Festivals