Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour découvrir à coup de clic sur son assiette les pesticides qu'elle contient, via cet article "PESTICIDES AU MENU" sur le site "Pesticides : Non Merci" du MDRGF :

Voici un repas type, équilibré et sain en apparence. Malheureusement, il est contaminé par de multiples résidus invisibles de pesticides. Pour découvrir quels sont les pesticides qui le composent...

http://www.pesticides-non-merci.com/alimentation-pesticides.html



Quelques morceaux choisis :

EAU DE BOISSON ET RÉSIDUS DE PESTICIDES

9,0% de la population française a été alimentée en 2003 par une eau du robinet dont la qualité a été au moins une fois non-conforme vis-à-vis des pesticides soit  5,1 millions de personnes.

332 pesticides sur les 369 recherchés ont été détectés dans les eaux mises en distribution au cours de la période 2001 à 2003.

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans les eaux de distribution entre 2001 et 2003 et leurs effets sur la santé :
 

Molécules Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)

Alachlore : Perturbateur endocrinien
Atrazine : Perturbateur endocrinien
Diuron : Cancérigène possible (US) et toxique du développement (US)
Malathion : Cancérigène possible, perturbateur endocrinien possible et neurotoxique
Prométhrine : Perturbateur endocrinien possible
Trifularine : Cancérigène possible et perturbateur endocrinien possible

Source pour les molécules Ministère chargé de la santé – DDASS – Sise Eaux


POIVRONS ET RÉSIDUS DE PESTICIDES

Il est à noter que, selon une étude la DG Sanco de 2001, l'endosulfan  a été retrouvé dans 31,7% des poivrons testés! Et le methamidofos dans 20,7% des cas, les Limites Maximales en Résidus (LMR) étant excédés dans 18,7% de ces échantillons...!

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans les poivrons et leurs effets sur la santé:

Molécules Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)

Chlorothalonil  : Cancérigène possible
Chlorpyriphos  : Neurotoxique ( inhibiteur de l’acetycholinesterase)
Cypermethrin   : Cancérigène possible
Deltamethrin  : Perturbateur endocrinien
Endosulfan   : Perturbateur endocrinien possible
Iprodione  : Cancérigène et Perturbateur endocrinien possible
Methamidofos  : Neurotoxique ( inhibiteur de l’acetycholinesterase)
Procymidone  : Cancérigène probable et Perturbateur endocrinien

Sources pour les molécules: DG Sanco - 2003



PAIN ET RÉSIDUS DE PESTICIDES.

Le blé peut être très fréquemment traité: jusqu’à 9 traitements en moyenne en Picardie sur du blé tendre en 2001 (source Agreste n°137). De plus les céréales sont traitées avec des insecticides dans les silos de conservation après récolte, ce qui augmente les résidus.

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans les blés et leurs effets sur la santé:

Molécules  : Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)

Chlorpyriphos-methyl : Neurotoxique ( inhibiteur de l’acetycholinesterase)
Delthamétrine : Perturbateur hormonal
Dichlorvos : Cancérigène possible et neurotoxique (inhibiteur de l’acetycholinesterase)
Malathion : Cancérigène possible, perturbateur endocrinien possible et neurotoxique
Pirimiphos-méthyl : Neurotoxique ( inhibiteur de l’acetycholinesterase)

Sources pour les molécules: DGAL – 2004 et DG Sanco


FRAISES ET RÉSIDUS DE PESTICIDES

Les fruits sont très traités aux pesticides: ainsi les fraises souvent poussées sous serres sont traitées avec de nombreux fongicides (pour tuer les champignons).

En 2000 les analyses de la DGCCRF montraient que les  2/3 des fraises contenaient des résidus de pesticides et 15% dépassaient les LMR

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans les fraises et leurs effets sur la santé:

Molécules Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)

Cyproconazole : Caancérigène probable et toxique de la reproduction
Procymidone : Cancérigène probable et perturbateur endocrinien
Hexythiazox  : Cancérigène possible
Carbendazime : Suspecté d’être mutagène et perturbateur endocrinien

Source pour les molécules: programme de surveillance – contrôle des denrées alimentaire en Suisse, service de protection de la consommation – 2004.


LAITAGES ET RÉSIDUS DE PESTICIDES.

Le lait est parfois contaminé par des pesticides chlorés qui persistent depuis longtemps dans l'environnement ( DDT, lindane..). Plus récemment, en 2004,  de l’insecticide a été retrouvé dans le lait de vache ! Me Bernard Fau, l’avocat de l’Association des victimes de pesticides agricoles, à mis en évidence la présence de traces de Fipronil, la molécule active de l’insecticide Regent TS, dans un échantillon de lait provenant d’un élevage de Vendée (analyses commanditées par le juge d’instruction de Saint-Gaudens Jean Guary, et confiée au service central d’analyses du CNRS à Lyon.)

Voici quelques unes des molécules les plus fréquemment détectées dans le lait et leurs effets sur la santé:

Molécules Effets sur la santé (source US-EPA, CIRC et UE)

DDT : Cancérigène probable, perturbateur endocrinien et suspecté d’être toxique du développement
Fipronil : Suspecté d’être cancérigène et perturbateur endocrinien
Lindane : Cancérigène possible et perturbateur endocrinien possible

Tag(s) : #12 Pollution généralisée, PCB, urgence d'agir !