Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce week-end de Toussaint, une pensée s'impose pour Fabrice, qui était un de mes collègues de travail. C'est quelqu'un qui a marqué, changé ma vie, de façon importante.

L'histoire est si triste, si mal faite.
Il  y a  un peu plus de 4 ans, un jour de juillet, le samedi 5 juillet 2003, disparaissait en montagne Fabrice Roulier.
Il a été retrouvé 5 jours plus tard, le jeudi 10 juillet, au bas d'un pierrier au Pic de Bure dans le Vercors.
Maudit Pic de Bure qui nous a enlevé notre pote, fauché si jeune, à 28 ans. Foutue montagne qui nous a enlevé quelqu'un d'exceptionnel de par son engagement (engagement  en montagne extrême, engagement pour la Terre, engagement dans le domaine social, etc... ), et de par son impressionnante humanité.
Fabrice Roulier était très connu dans le milieu montagnard de par son palmarès de courses d'alpinisme, d'escalade, de ski extrême et son talent de pédagogie des sports en montagne.

Le corps de Fabrice a été retrouvé à l'issue de 5 jours de recherches lancées par les amis montagnards de Fabrice et sa famille. Un immense élan collectif s'était mis en place pour aider à retrouver Fabrice Roulier, pour trouver quel sommet il avait tenté ce jour-là. Pour aider à la synchronisation, un fil de forum internet dédié à la recherche de Fabrice permettait de communiquer les diverses informations.


Fabrice Roulier, surnommé "Furious Fab" par ses amis montagnards, était discret, d'une gentillesse inégalable et toujours avec le sourire quand il était au boulot (peut-être bien le résultat du sommet atteint de très bon matin avant d'aller attaquer sa journée de travail, comme si de rien n'était).
Fabrice Roulier, était aussi déjà, à 28 ans, stupéfiant de par son engagement au service des autres :

Voici quelques associations au sein desquelles militait Fabrice Roulier :

- SEL (Systèmes d'Echange Local)

- Greenpeace Grenoble

- Sortir du Nucléaire

- La FRAPNA

- CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité.)

- Kokopelli (Production de graines bio pour le jardin ... )


Impressionnant pour quelqu'un de si jeune, qui d'autre part vivait à fond sa passion pour la montagne ! N'est-ce pas ? Une vie si courte mais déjà remplie de tant de don de soi ! La richesse de son passage sur terre nous a tous frappé.


Je n'ai côtoyé Fabrice que peu de temps, mais suffisamment pour mesurer sa grandeur. Je n'oublierai pas que j'ai croisé Fabrice Roulier.
Sur mon bureau, à côté de l'écran, est posé un caillou, ramené par un de mes collègues de l'un des sites de montagne où les cendres de Fabrice ont été dispersées.


Depuis, en mémoire, j'essaie chaque jour d'avoir un peu plus d'humanité, de vivre de façon engagée et de façon utile et constructive. Parce que Fabrice Roulier nous a montré ce que c'est que vivre intensément, d'agir pour les autres, ceux qui sont là à côté de nous et ceux qui seront là demain après nous.



Toutes mes pensées à la famille de Fabrice, dont la peine doit être si cruelle.
Montagnards, n'oubliez pas d'être prudents cet hiver.



Fabrice, tu nous regardes de là-haut, j'espère que nous serons à la hauteur et que nous arriverons à sauver cette Terre qui t'importait et que nous aurons dans le coeur un peu de ton humanité et de ta générosité. On va essayer. Tu nous a ouvert la voie.


SJA (Je signe avec mon trigramme professionnel, comme ça Fab tu me reconnaîtras...)


PS :
Voici de beaux hommages à "Furious Fab" :

http://blms.free.fr/fab/fab.php
sur le site de BLMS

http://cafchambery.com/article.php3?nb=100&id_article=1405
sur le site du Club Alpin Français de Chambéry

et

Voici le site internet http://alpinisme.camptocamp.com/ sur lequel Fabrice Roulier référençait ses compte-rendus de courses en montagne, avec les photos et descriptifs...


Tag(s) : #11. Montagne, Sports