Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Concert classique à Romans à l'Eglise Notre Dame de Lourdes, le 10 décembre 2005 à 20h30 : Oratorio de Noël de J.S. BACH

Après le succès du "Stabat Mater" de Rossini donné à Romans en novembre 2004, le Choeur Clé des Chants de Romans, entouré de solistes et de musiciens professionnels, vous propose une des plus belles oeuvres d'un des plus grand maitre de la musique occidentale : l'ORATORIO DE NOEL de Jean Sébastien BACH.

90 choristes, 20 musiciens, 4 solistes sous la direction de Gérard Lacombe.

Renseignements et réservations : Billeterie à l'Office du tourisme de Romans et sur place le soir du concert.

LA MUSIQUE BAROQUE DANS TOUT SON ECLAT :

Jean-Sébastien BACH  (1685 - 1750)

Organiste, pluri-instrumentiste et compositeur, Jean-Sébastien Bach figure parmi les plus grands génies de l'histoire de la musique occidentale.

En effet, son œuvre témoigne de sa maîtrise dans l’art du contrepoint et du choral, est particulièrement prolifique (quelque mille deux cents partitions).

Un catalogue de ses œuvres a été fait en 1961 : le « Bach Werke Verzeichnis » BWV par Schmider.

L’œuvre de Bach influença plus de deux siècles de musique.

L’ORATORIO DE NOEL (1734)

Dans les années 1734/1735, Bach intitula “Oratorio” au moins trois de ses compositions :

Pour Noël, Pâques et l’Ascension. Il s’agit dans les trois cas d’une composition dramatique exposée par un récitant.

L’ORATORIO DE NOEL s’appuie sur des textes bibliques relatifs à la naissance de Jésus, à l’annonce faite aux bergers et aux rois mages ( Luc 2, 1 et 3-21 ; Matthieu 2, 1-12 ).. On ne connaît pas l’identité de l’auteur des textes de l’œuvre de Bach. Le plus probable semble Picander ( nom de plume de Christian Friedrich Henrici, 1700-1764), qui fournit de nombreux textes de cantates sacrées et profanes à Bach, pendant ses années à Leipzig, et écrivit également les textes des Passions selon Saint Matthieu et selon Saint Marc.

Le récit de l’évangéliste s’accompagne de chorals et de textes de libre inspiration qui constituent des commentaires de l’action.

La fonction liturgique des oratorios est la même que celles des cantates, avec la différence que les six parties qui composent l’Oratorio de Noël ne sont pas autonomes mais constituent un ensemble cohérent.

C’est ainsi que les six parties de l’œuvre étaient destinées à être exécutées en six évènements successifs :

            Première cantate       Pour le premier jour de la fête de Noël

            Deuxième cantate      Pour le deuxième jour de la fête de Noël 

            Troisième cantate      Pour le troisième jour de la fête de Noël 

            Quatrième cantate     Pour le jour du Nouvel An            

            Cinquième cantate     Pour le dimanche après le Nouvel An

            Sixième cantate         Pour la fête de l’Epiphanie

L'Oratorio de Noël est une œuvre absolument fascinante, peu entendue en concert en version intégrale pour deux raisons :

Il s'agit d'un ensemble de six cantates, donc d'une soirée très bien remplie pour le public et les musiciens. L'instrumentation, très riche dans l'ensemble, varie d'une partie à l'autre : trois trompettes, timbales, deux cors, quatre hautbois, deux flûtes, un basson, les cordes, le continuo, les solistes, le chœur. La production devient très rapidement coûteuse pour les groupes qui côtoient ce répertoire-là. Souvent, on choisit de présenter l'œuvre en pièces détachées.

 

Ce concert comprendra l’exécution des cantates 1, 2 et 3.

 

Tag(s) : #2.c. MUSIQUE : Concert, Spectacles, Festivals