Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une page facebook sur les attaques policières du 15 septembre à Grenoble
https://www.facebook.com/Bavures-15-septembe-publi-libre-videos-photos-t%C3%A9moignages-1123465707732156/?fref=ts

toujours trouver le bon mot de vocabulaire.
Les policiers ne font pas des bavures.
une bavure, c'est une erreur involontaire.
Là, il s'agit d'attaques physiques contre les manifestants pour les mâter et pour empêcher que d'autres manifestations se déroulent.
Jusqu'à l'an dernier, moi qui ne fréquente ni les manifs ni les policiers, je croyais qu'un policier défendait les gentils contre des voyous et des gangsters.
Depuis toujours, je pense que quelqu'un qui frappe est un voyou, quelqu'un de mauvais, une "Petite Frappe".
Apparemment l'une des fonctions des policiers est de frapper des innocents. J'en déduis que cela n'a point à être ainsi.

Nous constatons que certains policiers prennent de très bon coeur leur tâche de tabasseur. Le "Celle-la, elle est pour moi" qu'a dit me concernant en se gaussant une femme flic de la BAC à ses collègues masculins le 15 septembre (sur le quai en tout début de manif), les rires narquois de nombreux BACqueux et CRS, la réponse d'un CRS qui avance des rangs du fond pour venir participer au jeu des miroirs et vient pour se la péter et pour répondre en se la ramenant sur des critiques au faciès parcequ'il a bien l'intention de vouloir m'énerver (pour enregistrer mes propos, ça pourrait toujours être utile contre moi), et surtout tous les CRS et BACqueux qui depuis le 31 mars, sur chaque journée de manif, s'en donnent à coeur joie de tabasser des gens qui n'ont rien fait de mal.
On peux bien imaginer que chaque policier soit un mauvais gars dans la vie, mais je ne pense pas que ce soit le cas.

Si les policiers continuent depuis tant de manif de taper dans le tas et de massacrer de coups des innoncents, c'est qu"il le feu vert de leur hiérarchie pour le faire. Vu que ceci se passe dans toute ville, c'est que l'ordre vient de Paris.

Les policiers font exactement ce qui leur a été ordonné. c'est leur job. D'ailleurs, c'est comme partout, comme dans toute entreprises, s'ils n'effectuaient exactement ce qui leur est ordonné, ils en seraient immédiatement sanctionnés par leurs supérieurs.
Evidemment, dans le feu de l'action, il est normal que sous l'effet de la pression et sous l'impression de la supériorité, certains hommes policiers finissent par cette tâche de frappe avec plaisir. Il n' en demeure pas moins que nulle excuse ne peut être donnée à quelqu'un qui frappe, donc si un policier prend à coeur sa tâche, il en est doublement condamnable en tant qu'homme qui frappe un autre homme

Nul doute n'est permis que c'est parce qu'ils déplaisent à l'Etat que ces manifestants innocents sont tabassés dans les manifs.

L'effet est double, joli ruse de l'Etat : on se débarasse des gens lucides, des donneur d'alerte, des militants, de ceux qui veulent transformer ce monde véreux et par la même occasion on dissuade quiconque de venir à la manif ou de participer à une action de peur de se faire rouer de coups sans discernement ou de peur de se retrouver en garde-à-vue. Joli coup de l'Etat, parce que grâce à ses coups distribués en manifs, personne ne peut plus rien dire, d'ailleurs plein de personnes n'osent même pas se laisser aller à constater qu'elles sont contre la Loi Travail, contre la dangereuse dynamique ultra-capitaliste que prend le monde, et ainsi l'Etat tient tout le monde par la peur. Joli coup.

Militants, nous savons le fonctionnement ce mécanisme.
il va falloir qu'on casse l'engrenage et qu'on trouve la solution.

On tient.
Je tiens.
Nous tiendrons "contre la loi travail et son monde".
Ceux qui se rallieront à nous tiendrons.

Parce qu'il n'y a que ce choix qui soit un choix juste.